Contenu

Présentation de la SHESL

publié le 6 février 2010 (modifié le 21 février 2020)

La Société d’Histoire et d’Epistémologie des Sciences du Langage (SHESL) est une société savante qui a été fondée en janvier 1978. Bien qu’ayant toujours travaillé en étroite collaboration avec le laboratoire Histoire des Théories Linguistiques (HTL), la SHESL est fière de compter parmi ses membres des chercheurs du monde entier.

La SHESL travaille à promouvoir l’étude des idées linguistiques, dans toutes les périodes, aires et domaines, pour autant que ce domaine soit lié à la théorisation du langage, à la production de matériels linguistiques (lexiques, grammaires, analyseurs automatiques…), ou aux aspects sociaux ou institutionnels de la recherche scientifique dans le champ des sciences du langage.

L’étude des idées linguistiques comporte des aspects à la fois historiques et méta-théoriques (ou « épistémologiques »). La dimension historique implique de documenter et de questionner les modèles théoriques d’autres époques et traditions, l’organisation sociale et institutionnelle, et la production d’artefacts linguistiques. Les recherches historiques contribuent à la compréhension du contexte social, culturel et scientifique, des acteurs et des écoles, ainsi que de la formation et de l’évolution des idées linguistiques. L’épistémologie offre des perspectives critiques sur tous les aspects des sciences du langage : linguistique, grammaire, rhétorique, logique, poétique, exégèse, pragmatique, philosophie du langage, sémiotique. Les deux domaines complémentaires, historique et épistémologique, se chevauchent.

La SHESL a deux activités principales :

1. La SHESL organise des rencontres scientifiques, notamment une conférence internationale annuelle. Les conférences des dernières années ont porté sur des traditions spécifiques (par exemple la philologie et la linguistique allemandes, la grammaticographie française), les questions sociales (les aspects organisationnels de la recherche linguistique ; les rôles sociaux des linguistes), les écoles (structuralisme ; linguistique cognitive), les artefacts (systèmes d’écriture ), et les conceptions durables dans l’étude de la langue, comme lors de la dernière conférence, qui a abordé la notion de complexité linguistique / théorique dans l’histoire de la linguistique. La SHESL est l’une des sociétés savantes participants à l’organisation des colloques ICHoLS, qui constituent la réunion scientifique majeure dans le domaine (ICHoLS 14 a eu lieu à Paris en août 2017).

2. La SHESL édite la revue Histoire Epistémologie Langage (HEL). HEL publie deux fascicules par an et accepte les articles en anglais, français, allemand, italien et espagnol. En cotisant à la SHESL les membres reçoivent la revue et ont accès à sa version en ligne. La revue est soumise à une barrière mobile de deux ans : les numéros de plus de deux ans sont accessibles gratuitement depuis Persée : https://www.persee.fr/collection/hel Les derniers numéros (accessibles dans leur intégralité par les membres et les abonnés institutionnels) sont disponibles sur https://www.hel-journal.org/fr



 

 

 

The Société d’Histoire et d’Epistémologie des Sciences du Langage (SHESL) is a learned society that was founded in January 1978. Although SHESL has always worked in close association with the research group Histoire des Théories Linguistiques (HTL), now part of the Université de Paris, SHESL takes pride in having members from all over the world.

SHESL aims at promoting the study of linguistic ideas, in any period, area and domain of concern, as long as this domain relates to the theorization of language, the production of linguistic materials (lexicons, grammars, automatic parsers…), or the social and institutional aspects of scientific inquiry in the field of the language sciences.

The study of linguistic ideas involves both historical and meta-theoretical (or “epistemological”) aspects. The historical dimension involves the documentation of theoretical models from other times and traditions, the social organization of linguistic inquiry, and the production of linguistic artefacts. Historical investigations contribute to an understanding of the social, cultural and scientific environment of actors and schools, and of the formation and evolution of linguistic ideas. Epistemology offers critical perspectives on all aspects of the language sciences : linguistics, grammar, rhetoric, logic, poetics, exegesis, pragmatics, philosophy of language, semiotics. The two complementary fields of history and epistemology of course often overlap.

SHESL has two main activities :

1. SHESL organizes meetings, notably an annual international conference. Conferences of the past few years have dealt with specific traditions (e.g. German philology and linguistics, French grammaticography), social issues (organizational aspects of linguistic research ; the social roles of linguists), schools (structuralism ; cognitive linguistics), artefacts (writing systems), and enduring ideas in the study of language, as in the latest conference, which addressed the notion of linguistic / theoretical complexity in the history of linguistics. SHESL is one of the learned societies involved in the organization of ICHoLS, the most important conference in the field (ICHoLS 14 took place in Paris in August 2017).

2. SHESL edits the journal Histoire Epistémologie Langage (HEL). HEL is published twice a year and accepts papers in English, French, German, Italian, and Spanish. The membership fee of SHESL entitles members to access of the most recent issues of HEL. The journal has a two-year open access embargo : issues more than two years old can be accessed freely from Persee :https://www.persee.fr/co llection/hel. The latest issues (for members) are available at https://www.hel-journal.org/fr